Lycée Professionnel Argensol
ORANGE Cedex - Téléphone: 04.90.34.46.10
 

Palmarès du comité de lecture Brouillon de Culture

mercredi 1er juin 2016, par Webmestre

Après la lecture de dix ouvrages, cinq d’entre eux ont été sélectionnés par nos lecteurs. Il n’y a pas d’ordre de préférence. Ce sont les cinq coups de cœur de nos participants. Ces ouvrages sont disponibles au CDI, auprès de Mme Anno.
Résumés et critiques ci-dessous.

Le charme discret de l’intestin / Giulia Enders. Editions Actes Sud
Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre “deuxième cerveau” et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies...
Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre.

Ce choix parce que :
- C’est drôle, écrit pour les novices en sciences. Parce qu’on y apprend plein de choses comme par exemple l’importance des bactéries dans nos comportements, nos états d’âmes voire dans le déclenchement de maladies mentales.
- Pour les lecteurs curieux de leur ventre, désireux d’actualiser leur connaissance dans le corps humain et connaître les dernières avancées scientifiques.

.

La fille du train /Paula Hawkins. Editions Sonatine
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Ce choix parce que :
- Un bon polar, dont l’histoire se déroule efficacement. Une histoire à trois voix : la victime, la spectatrice et la nouvelle épouse de l’ex-mari de la spectatrice…Où est la vérité ?
- Une histoire pour passer un bon moment

.

Délivrances / Toni Morrison
Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l’humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l’avenir avec sérénité.

Ce choix parce que :
- Un portrait de femme magnifique dans l’Amérique d’aujourd’hui ; une description de relations mère-fille ambigües ; une écriture pointue et épurée ; « Délivrances » au pluriel : délivrance de la naissance, délivrance de l’enfance martyre, délivrance du mensonge, délivrance pour une re-naissance.
- Un livre pour la puissance narrative de la romancière et la force de son regard sur la société américaine contemporaine et les injures et insultes faites aux exclus et aux faibles.

.

La nuit de feu / E.-E. Schmitt. Editions Albin Michel
« Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989. »
Une nuit peut changer une vie.
À vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Il se perd, sans rien à boire ou manger, pendant une trentaine d’heures. Parti athée, il en reviendra croyant, dix jours plus tard.
Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu’il s’attend à frissonner d’angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l’éclaire et le conseille.
Cette nuit de feu -ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique- va le changer à jamais. Qu’est-il arrivé ? Qu’a-t-il entendu ? Que faire d’une irruption aussi brutale et surprenante quand on est un philosophe formé à l’agnosticisme ?
Dans ce livre où l’aventure se double d’un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d’homme autant que d’écrivain, découle de cet instant miraculeux.

Ce choix parce que :
- Ce n’est pas un récit de voyage, c’est le témoignage d’une quête initiatrice et chaque lecteur le vivra différemment selon son propre cheminement, ses propres croyances, certitudes ou doutes.
- Un livre pour réfléchir sur le sens profond de la vie, sur notre rapport à l’autre.

.

.

La dernière nuit du raïs / Yasmina Khadra
Yasmina Khadra nous convie à un bien curieux spectacle : la dernière nuit de Kadhafi. Et nous sommes aux premières loges, puisque nous sommes dans la tête du dictateur.
Elle est mouvementée cette dernière nuit : les manœuvres militaires, les courtisans qui vont et viennent, mais surtout les pensées qui virevoltent dans la tête du tyran.
Sentant sa fin proche, le dictateur dresse le bilan de sa vie et réfléchit à sa façon d’exercer le pouvoir.
À partir d’actions avérées, Yasmina Khadra invente des pensées tout à fait plausibles.
Un récit fort et violent porté par une très belle écriture, comme toujours avec cet auteur. Une lecture marquante.

Ce choix parce que :
- WahoooOOou !
- Un livre pour être bousculé !

 
Lycée Professionnel Argensol – Rue Henri Dunant - BP 181 - 84 106 ORANGE Cedex - Téléphone: 04.90.34.46.10 – Responsable de publication : M. François MARCEL
Dernière mise à jour : jeudi 22 juin 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille