Lycée Professionnel Argensol
ORANGE Cedex - Téléphone: 04.90.34.46.10
 

Palmarès 2017 du comité de lecture Brouillon de Culture

lundi 5 juin 2017, par Webmestre

Cette année, l’activité de lecture du comité ‘Brouillon de lecture’ a été dense :

- 9 participants ;
- 9 livres de la rentrée littéraire de septembre 2016 ;
- 9 lots de 3 petits livres de littérature jeunesse ; 9 coups de cœur perso.
- 6 débatteurs pour 2 sélections.

Ces ouvrages sont disponibles au CDI, auprès de Mme Anno.

Résumés et critiques ci-dessous.


Sélection ‘Rentrée littéraire’ :

1. Petit Pays / Gaël Faye. Editions Grasset

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé.
Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

Ce choix parce que :

- C’est un évènement historique (Guerre du Rwanda) vu autrement.
- C’est facile à lire et très bien écrit.
- A la fois touchant et bouleversant

A savoir : L’auteur est un chanteur de rap.
Depuis sa sortie, ce livre a reçu 10 prix dont le Prix du roman FNAC, le prix Goncourt des lycéens ou le prix roman des étudiants France Culture et Télérama.
.
.

2. Règne animal / Jean-Baptiste Del Amo. Editions Gallimard

Règne animal retrace, du début à la fin du vingtième siècle, l’histoire d’une exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Dans cet environnement dominé par l’omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d’une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet d’une violence ancestrale. Seuls territoires d’enchantement, l’enfance – celle d’Éléonore, la matriarche, celle de Jérôme, le dernier de la lignée – et l’incorruptible liberté des bêtes parviendront-elles à former un rempart contre la folie des hommes ?

Règne animal est un grand roman sur la dérive d’une humanité acharnée à dominer la nature, et qui dans ce combat sans pitié révèle toute sa sauvagerie – et toute sa misère.

Ce choix parce que :

- Une écriture exceptionnelle, tout à la fois lyrique et poétique, sensuelle et acérée.
- C’est une chronique paysanne souvent dure et cruelle et l’on croirait du Zola.
« Le texte court, sans fléchir jamais, fascinant de noirceur, […] précis jusqu’à
l’hyperréalisme ». Télérama
- Un récit et une écriture qui ne peuvent laisser indifférent.
- Le thème de la domination de la nature par l’homme.

A savoir : L’auteur est issu du monde paysan.
Depuis sa sortie, ce livre a reçu de nombreux prix. Il est actuellement en lice pour le prix littéraire de France Inter


Sélection ‘petits livres jeunesse adolescente’

1. Je préfère qu’ils me croient mort / Ahmed Kalouaz. Editions du Rouergue

Un agent repère Kounandi. C’est la chance de sa vie ! Il va pouvoir partir en France pour devenir un grand footballeur et envoyer de l’argent à sa famille. Le jeune garçon voit déjà les foules qui l’acclament, la fierté de ses proches et la gloire éternelle. Mais les rêves s’écroulent vite. Arrivé en France, Kounandi se retrouve rapidement rejeté, sans un sou ni même son nom. Pourtant, l’espoir reste. De toute façon, il ne peut plus qu’agir ainsi : espérer.

Ce choix parce que :

- Les tragiques destins de Kounandi et de tant d’autres jeunes arrachés à leurs pays et leurs foyers par de folles promesses sont ici narrés sans exagération ni discours faussement politiques.
- C’est une histoire de foot et donc cela peut toucher nos élèves
- C’est l’histoire d’un Africain comme il en existe plein d’autres.
- C’est l’histoire d’un jeune dont on s’est servi, que l’on a volé, lui, qui déjà n’avait rien.

.
.
.
.
2. Johnny / Martine Pouchain. Editions Sarbacane

Johnny est le souffre-douleur du collège. Faut dire qu’avec un prénom pareil, quand on n’a rien à voir avec celui de la télé... Et il est amoureux d’Alice, qui se serait bien passée d’une telle chance. C’est pourtant elle qui raconte son histoire, en dénouant peu à peu les fils emmêlés comme une pelote rêche, la dévidant jusqu’à son coeur de diamant brut. Car finalement, c’est bien lui, Johnny, le plus fort...

Ce choix parce que :

- Le thème du harcèlement.
- Ecriture travaillée et intrigue tendue sur un fil.
- Le récit a posteriori où chacun des protagonistes va devoir réfléchir sur ses propres attitudes qui ont menées au drame.

 
Lycée Professionnel Argensol – Rue Henri Dunant - BP 181 - 84 106 ORANGE Cedex - Téléphone: 04.90.34.46.10 – Responsable de publication : M. François MARCEL
Dernière mise à jour : vendredi 14 juillet 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille